logo cfi Candidater

Suivez-nous !

Montigny le bretonneux

//DÉCLARATION//

de notre stratégie Erasmus

 

Le CFI, l’école connectée au futur de l’industrie, considère l’ouverture à l’international comme une véritable opportunité aussi bien pour ses apprentis, en ce qu’elle augmente leur expérience et leur employabilité, que pour sa propre structure, en termes d’expertise et de valeur ajoutée pédagogique.

La stratégie internationale du « CFI, l’école connectée au futur de l’industrie », centre de formation en apprentissage né de l’alliance du « CFI, Centre des Formations Industrielles », et de l’ «IFA DELOROZOY », est ancrée depuis plusieurs années comme un axe de développement innovant et pérenne. En témoignent la mise en œuvre de dispositifs et de projets européens depuis plus de 12 ans qui ont permis à des centaines d’apprentis de bénéficier d’une mobilité professionnelle et culturelle au sein de l’Europe, au CFI de s’investir auprès de partenaires européens au bénéfice de ses formations.

Cet engagement du CFI dans l’international demeure fort tout en évoluant notamment en fonction des besoins en compétences et des attentes des partenaires dans un contexte de plus en plus tourné vers l’international. 



Dispositifs d’échanges franco-hongrois et franco-allemand

On peut citer l’échange avec un centre de formation situé en Hongrie, à  Budapest, formant  aux métiers de la maintenance automobile et celui en Allemagne avec l’entreprise BASF et son  centre de formation dans le secteur de la plasturgie. Ces échanges ont permis pendant plusieurs années, respectivement aux classes de BAC PRO et de BTS, d’acquérir une expérience professionnelle supplémentaire avec leurs homologues européens et de découvrir d’autres pays que la France.

Le dispositif Classe Europe est un autre exemple d’ouverture à l’international qui perdure.

En partenariat avec la branche professionnelle de l’automobile, l’ANFA, ce dispositif permet aux BTS Maintenance automobile option Véhicules de transport routier de séjourner deux semaines dans un autre pays européen, d’y bénéficier de cours en langue anglaise au sein du centre de formation partenaire et d’un stage professionnel en entreprise. Initié en 2006 avec un partenaire suédois et espagnol, ce dispositif a évolué depuis avec la prise en compte de nouveaux besoins en compétences découlant de la réglementation UE ou de l’évolution technologique (passage de l’habilitation à la manipulation des fluides frigorigènes, module GPL) et de nouveaux partenaires, italiens notamment.

Mobilité post-apprentissage, MOVIL’APP        

Depuis 2010, le CFI encourage des apprentis, une fois leur formation terminée, à effectuer un stage professionnel à l’étranger dans le cadre du programme ERASMUS +, MOVIL’APP. C’est ainsi qu’environ 80 apprentis sont partis travailler dans une entreprise européenne, pour perfectionner leur anglais  et connaître une expérience professionnelle complémentaire. Ces apprentis sont accompagnés dans leur démarche par le CFI avant et tout au long de leur stage.

Reconnaissance des crédits d’apprentissage

Le CFI, dans le cadre de la Classe Europe, a activement participé à de nombreux projets européens pour l’étude puis le développement du système européen de crédit d’apprentissages ECVET. Les modules de formation de la Classe Europe avaient d’ailleurs été initialement organisés dans le sens de la recommandation ECVET de l’UE. A ce titre, le CFI avait pris part au projet européen BE-TWIN, projet piloté par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, dont l’objectif était le rapprochement des systèmes dans l’éducation de crédit d’apprentissages, ECVET et ECTS.  De même, il avait collaboré au projet européen EUCVET, visant le développement de modules de formations labélisées ECVET et leur ouverture à de nouveaux partenaires, facilitant ainsi les reconnaissances professionnelles et les mobilités au sein de l’Europe.

Autres projets

  • Le CFI a été associé à la création d’une association internationale au service de projets et de la mobilité InnMain (http://www.innmain.eu), afin de favoriser les échanges, les partenariats,
  • les projets entre des CFA, lycées professionnels, universités, entreprises, Chambres de Commerce et d’artisanat dans le secteur de la maintenance industrielle.
  • Le CFI, en partenariat avec le CNAM, a activement contribué au projet européen Jubilee, visant la création de nouvelles formations de niveau BTS et de type Licence professionnelle dans le secteur de l’efficacité énergétique des bâtiments.

Projet européen FIT4FoF

Le CFI est l’un des neuf partenaires du projet européen FIT4FoF dans le cadre du programme Horizon 2020. Ce projet vise à fournir des solutions concrètes pour adapter les compétences des entreprises face aux besoins à venir de l’usine du futur (web  FIT4FoF.eu).

Intégration de la dimension internationale dans la formation Manager de Systèmes Informatique et Robotique (MSIR)

Conscient des défis découlant du contexte économique actuel, le CFI souhaite doter ses apprentis futurs ingénieurs en robotique et informatique, suivant la formation Manager de Systèmes Informatique et Robotique (MSIR), des compétences nécessaires pour assurer leur employabilité et leur intégration réussie sur le marché de travail.

La possibilité d’offrir à ces jeunes des périodes de mobilité tant dans des pays européens que dans des pays tiers constituera pour eux des opportunités réelles en découvrant d’autres cultures, d’autres modes de travail, d’autre façons de vivre et de penser, en développant d’autres compétences – la tolérance, l’ouverture d’esprit, l’adaptabilité…-  pour ensuite mettre à profit ces compétences dans l’exercice de leur métier. 
Les moyens mis en œuvre par le CFI pour ce projet concernent notamment l’ingénierie pédagogique de la formation MSIR qui sera adaptée. On peut notamment citer l’étude de cas utilisée tout au long de l’année, entièrement conçue et animé en langue anglaise.

D’autres actions complémentaires seront mises en œuvre, telles que :

  • Participation des post apprentis au dispositif MOVIL’APP d’ERASMUS+
  • Organisation de séminaires interculturels
  • Développement de partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur européens allemands, danois, autrichiens, finlandais

Afin de donner une dimension internationale à la formation MISR, le référentiel serait modifié en intégrant une période d’études à l’étranger, même de courte durée, et  des cours délivrés en langue anglaise. Cela donnera valorisera le CFI à l’étranger et permettra à des étudiants et apprentis d’autres pays de venir faire tout ou partie de leurs études au CFI.

A ce jour, le CFI n’a pas encore eu la possibilité de travailler sur le double diplôme ou des diplômes conjoints en raison de sa spécificité dans l’apprentissage. Cependant, c’est un objectif que s’est fixé  le CFI pour les années  à venir pour certaines de ses formations. En permettant à un maximum de ses apprentis et étudiants, mais aussi de son personnel de partir en mobilité, le CFI leur donne la possibilité d’améliorer leurs compétences linguistiques mais également de s’ouvrir à de nouvelles cultures, mode de penses, habitudes, façons de travailler. Les personnes concernées pourront ainsi développer une facilité d’adaptation dans tous les domaines et une ouverture d’esprit sur l’Europe et sur le monde que seuls les échanges entre pays peuvent permettre.